Notifications
Clear all

Mon aventure avec le MMU2S commence ici  

Page 10 / 10
  RSS
Myf
 Myf
(@myf)
Trusted Member
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

Bonjour,

 

Je m'incruste dans la discussion pour ce rapide compte-rendu d'un filament bois chinois, bois clair couleur sapin dans mon cas.

Le résultat ne se compare absolument pas à du vrai bois, mais ressemble de loin par temps de brouillard à du bois. Sa finition est plutôt mate, il en a (en gros) la couleur et il n'a pas l'aspect de pla jaune-pâle.  Il contient 18% de (poussière ou sciure de) bois que l'on ressent un peu au toucher, à la façon du medium.

Il passe bien dans la tête d'impression, aux températures du pla. Cependant, attention, ce filament est bien moins lisse qu'un filament pla standard, les frottements dans le tube ptfe sont importants, et je poussais à la main ce filament pour qu'il avance correctement dans les tubes et le mmu2s. Sinon il reste bloqué et le mmu2s me met souvent à clignoter de toutes ses leds (il faut alors faire un reset avec une pointe de tournevis sur le mmu2s) ; j'ai cru comprendre que cela est dû à un manque partiel d'alimentation électrique du mmu2s, sans doute à cause d'une puissance trop importante consommée par l'un ou l'autre des moteurs pas-à-pas.

Cela ne pose pas trop de problème pour une impression à un seul filament, qui une fois partie est "bien partie" car entraîné par le fort engrenage de la tête d'impression, mais empêche à mon avis tout impression multicolore avec ce filament car les retraits et avances du filament dans le tube ne sont pas assez contraints et deviennent problématiques.  

Bonnes impressions à tous !

Posted : 13/04/2022 3:59 pm
Olivier-Saraja
(@olivier-saraja)
Noble Member
Topic starter answered:
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici
Posted by: @yogourt

Désolé en effet 🙁

Ah non, tu te méprends, ce n'était pas un reproche! Je ne savais pas qu'un PLA phosphorescent fonctionnerait différemment, donc l'idée derrière mon trop court message, c'était "merci ne nous avertir que les paramètres que je pensais réellement magiques présentent des limitations dont je n'avais pas conscience!" 😆 

Pour le nettoyage, faut aspirer (ou souffler) régulièrement les 5 canaux du MMU2S après avoir retiré les PTFE, je suppose... Je nettoie régulièrement doncjamais eu besoin de faire un grand ménage de printemps...

 

 

Bon après aucun souci pour l'impression en elle-même, ça colle, ça floche un peu, mais c'est propre.

J'ai encore parfois quelques blogs en entrée de filament qui gênent la tête sur la tour de purge. Il reste 1h...merci pour les orteils.

Mes problèmes ont commencé avec le filament gris argent livré avec la machine, pas le phosphorescent. Enfin une fois cette commande terminée je ferai un nettoyage des capteurs et un test avec 5 filaments. 

D'ailleurs comment on peut démonter facilement le passage du filament? Il faut retirer la sonde je suppose pour pouvoir aspirer ou souffler les potentiels résidus.

 

Dagoma Neva, Prusa Mk3s & MMU2S, Anycubic Photon Mono X 6k et Wash&Cure Plus.

Posted : 13/04/2022 4:46 pm
Olivier-Saraja
(@olivier-saraja)
Noble Member
Topic starter answered:
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

 

Posted by: @myf

Bonjour,

 

Je m'incruste dans la discussion pour ce rapide compte-rendu d'un filament bois chinois, bois clair couleur sapin dans mon cas.

Le résultat ne se compare absolument pas à du vrai bois, mais ressemble de loin par temps de brouillard à du bois. Sa finition est plutôt mate, il en a (en gros) la couleur et il n'a pas l'aspect de pla jaune-pâle.  Il contient 18% de (poussière ou sciure de) bois que l'on ressent un peu au toucher, à la façon du medium.

Alors attention, aucune idée de l'influence que ça peut avoir sur l'entraînement via le MMU2S, mais les filaments chargés de paillettes, de sciure de bois, etc. passent généralement assez mal dans les buses de 0,4 mm. La préconisation est le plus souvent d'utiliser une buse de 0,6 mm ou plus. À voir si cela ne résoudrait pas au moins partiellement ton souci? Si ça s'écoule mieux, j'imagine que ça pousse moins, et donc consomme moins? À creuser...

Dagoma Neva, Prusa Mk3s & MMU2S, Anycubic Photon Mono X 6k et Wash&Cure Plus.

Posted : 13/04/2022 4:49 pm
Myf
 Myf
(@myf)
Trusted Member
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

Effectivement Olivier,

Il y a d'une part la roue dentée de l'extrudeur qui alimente la buse, de 0.4mm dans mon cas. Comme tu le dis justement une buse de 0.6mm est mieux pour tous ces filaments chargés.

Cette roue dentée de l'extrudeur est la seule qui tire le filament au moment de l'impression, et d'après mes observations (mais je peux me tromper) le module mmu est alors débrayé et ni retient ni pousse le filament, en dehors des inévitables frottements dus à son parcours. Je n'ai pas eu de problème avec le filament bois au niveau de l'entraînement de l'extrudeur.

C'est le contraire lors de la mise en place et du retrait du filament : la roue dentée repousse le filament en haut de l'extrudeur, et ensuite le(s) moteur(s) du mmu prennent le relais pour lui faire remonter la 40aine de cm du tube pfte commun, et repousser le filament vers la bobine ou le tampon. C'est uniquement dans ces conditions que le mmu se met à clignoter de toutes ses diodes, sans doute parce que son moteur pas-à-pas n'a pas assez de puissance électrique sur la carte, ou que l'entraînement avec les roulements à billes sur le mmu ne transmet pas assez de forces pour faire déplacer le filament. J'ai constaté ces problèmes à chaque mouvement ou presque du filament bois alors que les filaments pla ou petg classiques posent beaucoup moins de problèmes.

Tu as effectivement raison, la puissance consommée par le moteur provient de la somme de toutes les résistances, et la résistance à l'écoulement est une de ces composantes.

Bien cordialement.

F.       

Posted : 14/04/2022 1:59 pm
Prusa Printer 51
(@prusa-printer-51)
Trusted Member
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

Dans le slicer Réglage de l'imprimante>Réglage MM pour extrudeur unique > et tu coche Courant de l'extrudeur élevé lors du changement de filament.

ça devrais peu-être corrigé ton problème!

Posted : 14/04/2022 5:56 pm
Yogourt and Myf liked
Yogourt
(@yogourt)
Eminent Member
RE:

Hoo je n'avais pas remarqué cette option. J'ai eu le même souci que Myf avec le filament phosphorescent qui en plus produit des débris qui bloque le MMU. 
Enfin je dois remplacer la buse par une en acier, vu comment la buse en laiton a été dévorée par le filament, si je veux continuer à imprimer en phosphorescent.

This post was modified 5 months ago 2 times by Yogourt
Posted : 20/04/2022 2:28 pm
Olivier-Saraja
(@olivier-saraja)
Noble Member
Topic starter answered:
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

Ah oui, c'est flagrant.

Dagoma Neva, Prusa Mk3s & MMU2S, Anycubic Photon Mono X 6k et Wash&Cure Plus.

Posted : 08/06/2022 7:27 am
christianjou
(@christianjou)
Active Member
RE:

@Olivier-Saraja

 

Bonjour, et pour imprimer du PETG, tu utilises les mêmes valeurs ?

Merci d'avance.

 

This post was modified 1 week ago by christianjou
Posted : 18/09/2022 9:28 am
Olivier-Saraja
(@olivier-saraja)
Noble Member
Topic starter answered:
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

Je t'avoue ne pas imprimer en multi-couleurs avec le PETG. Ces paramètres sont pour le PLA mais je ne suis pas certain que ça colle pour le PETG. Faut vraiment limiter les pointes de filament en forme de cheveux, et avec le PETG il faudrait probablement plus de séquences d'essuyage pour limiter la casse. Au prix de durées d'impression plus longues.

Dagoma Neva, Prusa Mk3s & MMU2S, Anycubic Photon Mono X 6k et Wash&Cure Plus.

Posted : 18/09/2022 6:23 pm
christianjou
(@christianjou)
Active Member
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

Il faudrait jouer sur quel paramètre du coup ?

Posted by: @olivier-saraja

Je t'avoue ne pas imprimer en multi-couleurs avec le PETG. Ces paramètres sont pour le PLA mais je ne suis pas certain que ça colle pour le PETG. Faut vraiment limiter les pointes de filament en forme de cheveux, et avec le PETG il faudrait probablement plus de séquences d'essuyage pour limiter la casse. Au prix de durées d'impression plus longues.

 

Posted : 18/09/2022 8:53 pm
Olivier-Saraja
(@olivier-saraja)
Noble Member
Topic starter answered:
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici
Posted by: @christianjou

Il faudrait jouer sur quel paramètre du coup ?

"Nombre de mouvements de refroidissement", tout simplement. Mais les vitesses de rétractation aident à sculpter la forme de la pointe. Il faudra probablement retoucher celles-ci en plus, mais là faut expérimenter pour savoir s'il faut ralentir ou accélérer les vitesses d'extraction, je n'en sais vraiment rien.

Dagoma Neva, Prusa Mk3s & MMU2S, Anycubic Photon Mono X 6k et Wash&Cure Plus.

Posted : 19/09/2022 6:23 am
christianjou
(@christianjou)
Active Member
RE: Mon aventure avec le MMU2S commence ici

 

Posted by: @prusa-printer-51

 

Posted by: @ginko

Effectivement tu peu mettre n'importe quelle filaments a l'emplacement qui va servir pour les supports "soluble" mais aucunement il doit être absolument soluble. Actuellement j'utilise du fil spécial support et il n'est pas soluble.

Par curiosité tu utilises quel fil support et il fonctionne indifféremment avec du PLA et du PETG ?

 

Actuellement j'utilise le filament "INGEO 3D450" de chez Arianeplast.  Pour ma part cela fonctionne très bien avec du PLA mais j'ai pas essayé avec du PETG!

En tout cas j'ai été vraiment surpris car je m'attendais pas a ce que ce sois aussi bien pour un filament non soluble. Je pensais que c'était moins bien que le PVA ou le BOVH et j'aurais pas misé un centimes dessus mais je l'ai quand même pris pour essayé.

Note: j'utilise les mêmes paramètres de température et d’éjection pour faire une jolie pointe que le PLA.

 

Bonsoir, tu pourrais donner tes paramètres pour les supports avec ce filament (3D450) ?

Posted : 25/09/2022 8:51 pm
Page 10 / 10
Share: